The Team

Responsable des opérations à la Centrale agricole

Kevin est titulaire d’un baccalauréat en géographie de l’université McGill à Montréal. C’est lors de sa participation aux études tropicales interdisciplinaires en agriculture à la Barbade qu’il a développé sa passion pour l’agriculture et l’agroalimentaire. Suite à cette session à l’étranger, il s’est spécialisé dans la vigne et le vin en France. En 2016 il obtenu son diplôme de technicien supérieur en viticulture et œnologie du CFPPA de Beaune en Bourgogne. 

C’est à son retour au Québec, lors de son poste en tant que chef de production dans un vignoble, que Kevin a compris l’importance du développement durable en agriculture. Aujourd’hui, il aspire à participer aux projets innovants entourant l’alimentation des grandes villes, qui ne cessent de croître. L’agriculture urbaine représente pour lui une voie incontournable pour combattre à la fois le changement climatique, les déserts alimentaires, les îlots de chaleur ainsi qu’assurer la traçabilité et la qualité des aliments.

Son rôle est transversal à AU/LAB, il est responsable des opérations à la Centrale agricole, la nouvelle coopérative de producteurs agricoles, également incubateur!


Department:
Jeune chercheur

Après un cursus universitaire en ingénierie à l’École Polytechnique de Montréal, diverses expériences professionnelles dans le domaine de l’environnement, du bâtiment, de l’énergie et de l’efficacité énergétique et une multitude de voyages, où il a entre autres découvert le monde l’agriculture à travers des expériences de travail ou bénévoles (woofing),

Loup Philippe est aujourd’hui étudiant à la maîtrise en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). À AU/LAB, il s’intéresse au potentiel de l’agriculture urbaine sur toits à Montréal et à son intégration dans un contexte de ville intelligente, plus particulièrement à la récupération des pertes thermiques et à la valorisation de l'énergie résiduelle de systèmes industrielles ou non.


Department:
Conseillère Économie

Djamila Kasmi est titulaire d’un doctorat en économie de l’université Lumières Lyon 2.  Ses travaux ont porté essentiellement sur l’impact macroéconomique des politiques publiques. 

Selon Djamila, l’agriculture urbaine commerciale revêt de plus en plus d’intérêt pour l’économie du fait de sa contribution à l’alimentation des villes et à la création d’emplois directs et indirects. Au sein d'AU/LAB, elle s'attarde sur le volet économique de l'agriculture urbaine commerciale au Québec en dressant un portrait aussi complet que possible de ce secteur, en évaluant sa participation indirecte à l'économie et en mesurant son potentiel de croissance.  

 


Department:
Conseillère scientifique - services environnementaux

Édith Lagacé est titulaire d’un baccalauréat en biologie et d’une maîtrise en génie de l’environnement. Elle a travaillé dans le domaine de la recherche, le domaine industriel et le domaine agricole ce qui lui a permis de rester curieuse et d’élargir ses horizons.  Elle a acquis au fil des projets un intérêt pour l’économie circulaire et une sensibilité face aux enjeux environnementaux. Son expérience dans le domaine de l’agriculture maraîchère lui à fait réaliser la fragilité des écosystèmes agricoles.

Elle souhaite que la recherche et les projets en agriculture urbaine se multiplient afin d’améliorer la qualité de l’environnement pour offrir un meilleur espace de vie aux citadins. A AU/LAB, Edith analyse les services environnementaux de l'agriculture urbaine (particulièrement sur toit) et son apport à la ville. 


Department:
Directeur scientifique et formation / Président chez AU/LAB

En tant que directeur scientifique et formation au Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) et du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine du Québec (CRETAU), Eric Duchemin coordonne les multiples recherches au sein de l'organisme. Depuis plus de 10 ans, il mène des recherches interdisciplinaires sur les enjeux autour de l’agriculture urbaine, afin de documenter ce mouvement social. Il coordonne, entre autres, le projet de recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux, les installations de recherche de AU/LAB et la mise en oeuvre d’un incubateur de projets en AU.

Spécialiste reconnue internationalement, il est amené à animer des formations, à participer à des comités et à des recherches ou des projets d'interventions à l'international, particulièrement en France, en Belgique et aux États-Unis.


Conseillère scientifique

Anne-Marie Bernier est titulaire d'un baccalauréat en sciences biologiques et d'une maîtrise en sciences de l'environnement. Que ce soit à Paris dans le cadre de son mémoire de maîtrise ou à Montréal pour la réalisation d'un ouvrage sur les plantes grimpantes ou encore comme apprentie-apicultrice sur les toits, son terrain de recherche et d'intervention est résolument le milieu urbain. En plus d'avoir occupé le poste de responsable du verdissement et de l'agriculture urbaine au sein d'un organisme dans le centre-ville de Montréal, Anne-Marie cumule des expériences professionnelles en recherche, en gestion de projets, en coordination d'équipe et en animation de formations. Elle a également siégé comme présidente du conseil d'administration d'un regroupement de programmes environnementaux. 

Elle aspire à comprendre et à faire découvrir l'agriculture urbaine sous tous ses angles :écologique et économique, technologique et scientifique, social et patrimonial. Elle considère l'agriculture en ville comme une des clés pour améliorer la qualité de vie des citadins. Au Laboratoire sur l'agriculture urbaine, son rôle est de coordonner la recherche auprès des acteurs de l'agriculture urbaine principalement commerciale, de favoriser la mobilisation et les rencontres des réseaux de partenaires, ainsi que d'appuyer le directeur scientifique dans le développement des différents projets de recherche.


Department:
Conseillère à la communication et à la mobilisation

Camille Mourier est titulaire d’une Maîtrise en communication et marketing dans une école de commerce française. Camille s'est lancé le défi d'acquérir des expériences variées à l’international et de les appliquer dans un secteur qu’elle chérit: l’économie circulaire et l'éco-responsabilité. C’est ainsi qu’elle s'est spécialisée en évènementiel à l’Université de Valencia en Espagne, qu'elle a travaillé au Costa Rica pour l’organisation du Festival Nacional de las Artes puis dans une agence événementielle de calibre mondial en Algérie, TBWA. Ses choix lui ont permis d’obtenir une force de coordination de projet, planification et relations avec divers partenariats. Elle choisit par la suite le Québec comme terre d’accueil, en septembre 2015 et prend un virage web pour compléter la palette de ses compétences. De nombreux bénévolats lui font prendre conscience des enjeux climatiques et du potentiel de Montréal comme porteur de projets écologiques durables. Dotée de ce bagage culturel et professionnel, elle souhaite combiner ses compétences avec son envie profonde d'être actrice d’un changement écologique. De ce fait, en septembre 2019, elle intègre AU/LAB comme Conseillère à la communication et à la mobilisation.


Department:
Directrice adjointe

Camille Huot est titulaire d'un baccalauréat en communication et  d'une maîtrise en gestion de projet. Son expérience de formatrice agricole au Honduras il y a quelques années lui a fait constater la  fragilité des écosystèmes et l'importance des pratiques agricoles  durables. Depuis, sa curiosité débordante pour l'agriculture et les pratiques durables l'a amené à vivre diverses expériences  internationales afin d'apprendre davantage sur les fermes verticales,  l'économie circulaire, la biodynamie, l'agriculture de précision, etc.  Elle cumule des expériences professionnelles variées telles que  chargée de projet, formatrice, gestionnaire de communautés, etc. en  plus d'avoir siégé pendant quelques années comme Vice-Présidente d'une Fondation supportant deux organismes. Elle s'intéresse plus  particulièrement à l'économie circulaire, l'agriculture comme moteur  d'inclusion sociale et à l'intégration des technologies dans la chaîne alimentaire. Amoureuse de Montréal, elle rêve de faire de cette ville la capitale de l'agriculture urbaine. Au Laboratoire sur l'agriculture urbaine, son rôle est de supporter les membres de l'équipe de diverses  façons, notamment au niveau des projets, de la planification, des  budgets et des tâches administratives.


Directrice adjointe

Camille Huot est titulaire d'un baccalauréat en communication et  d'une maîtrise en gestion de projet. Son expérience de formatrice agricole au Honduras il y a quelques années lui a fait constater la  fragilité des écosystèmes et l'importance des pratiques agricoles  durables. Depuis, sa curiosité débordante pour l'agriculture et les pratiques durables l'a amené à vivre diverses expériences  internationales afin d'apprendre davantage sur les fermes verticales,  l'économie circulaire, la biodynamie, l'agriculture de précision, etc.  Elle cumule des expériences professionnelles variées telles que  chargée de projet, formatrice, gestionnaire de communautés, etc. en  plus d'avoir siégé pendant quelques années comme Vice-Présidente d'une Fondation supportant deux organismes. Elle s'intéresse plus  particulièrement à l'économie circulaire, l'agriculture comme moteur  d'inclusion sociale et à l'intégration des technologies dans la chaîne alimentaire. Amoureuse de Montréal, elle rêve de faire de cette ville la capitale de l'agriculture urbaine. Au Laboratoire sur l'agriculture urbaine, son rôle est de supporter les membres de l'équipe de diverses  façons, notamment au niveau des projets, de la planification, des  budgets et des tâches administratives.


Department:
Vice président de l'Ordre des agronomes du Québec / Membre OBNL

Vice-président de l’Ordre des agronomes du Québec (OAQ), Pascal Thériault est titulaire d’un baccalauréat (B.Sc.A.) en agroéconomie ainsi que d’une maitrise (M.Sc.) en économie appliquée de Kansas State University. Il est également directeur des relations communautaires de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement de l’Université McGill et enseignant au programme de Gestion et technologies d’entreprise agricole (GTEA) du Campus Macdonald de l’Université McGill.

Avant de se joindre à l’Université McGill, Pascal Thériault a été à travers ses différentes expériences entrepreneur en restauration, consultant en agroalimentaire ainsi que chargé de projet pour une fédération spécialisée de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Possédant une solide expérience en gouvernance d’organismes sans but lucratif, ses champs de compétences se concentrent sur l’économie agroalimentaire, le marketing alimentaire, les politiques agricoles, la gestion de ressources humaines et d’entreprises agricoles. Souvent sollicité par les médias sur des questions reliés à l’agroalimentaire, monsieur Thériault est membre de plusieurs comités lié à l’agroalimentaire en plus d’avoir déjà été membre expert au Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ).