Cultivé à MTL

Du 20 juillet à fin septembre 2017, huit producteurs montréalais approvisionnent un kiosque du marché Atwater en produits cultivés à même la ville : fruits, légumes, produits apicoles, … Porté par AU/LAB, le projet ‘Cultivé à MTL’ permet à chacun de mettre Montréal dans son assiette et de sensibiliser les Montréalais à l’agriculture urbaine.

Cultivé à MTL est un regroupement de huit producteurs montréalais désireux de faire découvrir des produits bien d’ici et d’initier la population à l’agriculture urbaine grâce à l’installation d’un kiosque au Marché Atwater. Engagé à faire une différence, le regroupement désire mettre un visage sur l’agriculture urbaine en tissant des liens avec la population montréalaise. « C’est pour cette raison que chaque entreprise sera présente en alternance du jeudi au dimanche jusqu’à la fin septembre pour piquer la curiosité des Montréalais et répondre aux nombreuses questions de sa clientèle », pour Jean-Philippe Vermette, directeur intervention et politiques publiques au Laboratoire sur l’agriculture urbaine qui porte cette initiative avec le Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert québécois sur l’agriculture urbaine et le Marché Frontenac.

Soucieux de séduire un large public, l’éventail de produits sélectionnés saura plaire autant aux néophytes qu’aux initiés en passant du jardin à l’assiette. Convaincus qu’il est possible de s’approprier l’agriculture même en ville, les producteurs misent essentiellement sur des initiatives durables afin de développer l’avenir des villes. Tantôt plus sociales, tantôt plus maraîchères, mais assurément écologique, chacun des producteurs représente ce que sera l’alimentation de demain.

Découvrez-y les projets suivants :

Répondant non seulement à l’intérêt de la population aux initiatives urbaines, le kiosque Cultivé à MTL désire devenir un espace d’échange, de partage et de mise en valeur de l’agriculture urbaine à Montréal. En revenant souvent au kiosque vous pourrez échanger avec les différents producteurs qui passeront en alternance au marché pour parler de leurs produits, mais aussi de ceux des autres producteurs urbains.