AU/LAB siège au comité directeur de l’Office montréalais de la gastronomie

Éric Duchemin, Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l’agriculture urbaine, a été nommé au comité directeur de l’Office montréalais de la gastronomie (OMG). Pour celui, «le fait d’être présent à l’Office montréalais de la gastronomie permet de faire valoir le potentiel des fermes urbaines au développement de l’offre alimentaire montréalais, pour les restaurants, mais aussi pour création de produits signature. Lorsque AU/LAB a amorcé le projet pilote Récoltes de ville – Cultivé à Montréal en 2017, comme un défi que nous nous lancions, j’étais loin de croire que l’agriculture urbaine serait reconnue comme elle l’est aujourd’hui ».

Lancé en 2021 par la ville de Montréal, collaboration avec Tourisme Montréal, l’OMG vise à faciliter la collaboration et les actions communes, au bénéfice des entreprises du secteur. Dans le cadre de l’office, afin de développer et de faire rayonner les qualités culinaires uniques de Montréal, ce sont tous les acteurs de l’écosystème de la gastronomie qui sont mis à contribution : producteurs, transformateurs, restaurateurs, chefs, établissements d’enseignement, organisateurs de congrès, croisières, artisans, commerçants, associations et bien d’autres. Les actions permettront notamment de mettre en valeur la qualité et la variété des produits du terroir québécois, le bassin important de chefs talentueux et la diversité des commerces et des artisans locaux dans la métropole. Pour l’agriculture urbaine, c’est une autre opportunité de sortir de l’ombre et de montrer le savoir-faire de ses artisans.

Lors du lancement Valérie Plante, mairesse de Montréal, à mentionner que « la gastronomie est dans l’ADN de Montréal et nous sommes fiers d’investir dans le développement de notre capitale gastronomique, l’Office montréalais de la gastronomie que nous annonçons, vise à faire de Montréal LA capitale gastronomique en Amérique du Nord. [L’Office vient] soutenir ce secteur essentiel à la vitalité de la métropole ». Comme AU/LAB le mentionne depuis quelques années, Montréal et aussi LA capitale de l’agriculture urbaine, donc on vient jumeler deux forces de notre ville.

«La création d’un Office montréalais de la gastronomie nous donnera les moyens de nos ambitions en étant un appui majeur de la Ville de Montréal aux acteurs de l’écosystème culinaire. Cet engagement est un signal fort aux restaurateurs de notre ville, réaffirme le leadership de notre organisation et supporte notre secteur touristique éprouvé par la pandémie. Avec une présence dans tous les quartiers de Montréal, cette initiative contribuera autant à bonifier l’expérience des visiteurs locaux qu’à attirer des touristes gastronomes d’outre-mer », s’est enthousiasmé Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Dans le cadre de son mandat au sein du comité directeur, le directeur d’AU/LAB s’assurera de mettre en valeur le savoir-faire des acteurs de l’agriculture urbaine montréalaise. AU/LAB poursuit ainsi sa mission amorcée en 2009, entre autres par l’École d’été sur l’agriculture urbaine, sa vitrine du maraîchage sur toit au Palais des congrès de Montréal, de faire reconnaître l’agriculture urbaine à Montréal, au Québec, au Canada, mais aussi à l’international. Tout comme la gastronomie, l’agriculture montréalaise est un levier de rayonnement international. Valoriser l’agriculture urbaine est dans notre ADN, que nous le faisions au Québec, en France, en Belgique, etc.

Eric Duchemin est aussi membre du Conseil du Système alimentaire montréalais (CSAM) où il met encore une fois de l’avant le potentiel et place de l’agriculture urbaine dans l’écosystème montréalais.

Office montréalais de la gastronomie

L’Office montréalais de la gastronomie (OMG) est une initiative de Tourisme Montréal créée en 2021, réalisée grâce à l’appui financier de la Ville de Montréal. L’OMG a comme mission de mobiliser les milieux concernés pour renforcer Montréal comme destination gastronomique de premier choix en Amérique du Nord. Ainsi, ses objectifs sont de positionner la gastronomie comme moteur de développement économique, social, environnemental, culturel et comme lieu de création et d’innovation; d’accompagner les milieux concernés à accroître la portée d’initiatives à forte valeur ajoutée pour la destination et à faciliter les occasions d’affaires; de stimuler et de reconnaître les initiatives de valorisation des produits artisanaux de Montréal et de nos régions; de mettre en lumière les éléments clés du patrimoine culturel et de l’identité culinaire montréalaise et québécoise ainsi que d’intensifier la visibilité des produits, des chefs ainsi que des artisanes et artisans montréalais à l’extérieur du Québec.

Share