De nouveaux mandats pour le développement de communautés nourricières

Après les arrondissements Rosemont-La Petite-Patrie et Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) accompagne deux nouveaux arrondissements de Montréal souhaitant développer des activités nourricières sur leur territoire. Le Sud-Ouest et Ahuntsic-Cartierville font partie des neuf communautés qui viennent de recevoir du financement du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) pour élaborer un Plan de développement d’une communauté nourricière (PDCN).

La première étape de la démarche de PDCN consiste en la réalisation d’un portrait et d’un diagnostic du système alimentaire local. Ces connaissances permettent ensuite aux communautés de se doter d’une vision d’avenir commune et d’élaborer un plan d’action pour atteindre des objectifs concrets. La réalisation d’un PDCN vise le développement d’un système alimentaire durable, local et résilient, notamment par le développement de l’agriculture urbaine.

« Les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et du Sud-Ouest sont très bien placés pour élaborer un PDCN. Ils accueillent tous les deux des projets phares en agriculture urbaine, ils présentent une diversité d’acteurs et d’actrices impliqué(e)s et une population diversifiée, tout en ayant un territoire et une identité qui leur sont propres. Pour AU/LAB, ce sont des opportunités d’intégrer des dimensions d’innovation sociale et économique dans une stratégie alimentaire locale, solidaire et environnementale adaptée à son contexte. » explique Anne-Marie Bernier, conseillère senior en accompagnement des municipalités à AU/LAB.

Ce printemps, les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et du Sud-Ouest vont mener chacun un sondage pour mieux comprendre les besoins et les attentes de leurs résidents et résidentes sur les activités nourricières. L’exercice permettra aussi de connaître les motivations et les obstacles à la pratique de l’agriculture urbaine sur leurs territoires respectifs.

Actuellement, AU/LAB travaille aussi avec les villes de Candiac, de Boucherville et dans l’arrondissement Mercier-Hochelage-Maisonneuve, dans ce denier cas nous menons une étude de marché pour l’installation potentielle d’une ferme aquaponique et pour une caractérisation du territoire.

Pour toutes questions sur l’accompagnement offert par AU/LAB aux municipalités, contactez anne-marie.bernier@au-lab.ca

Share