AU/LAB est partenaire du Michigan State University dans le cadre d’une enquête internationale sur la main d’œuvre des producteurs en environnement contrôlé 

Dans le cadre de la réalisation d’une enquête d’envergure internationale, Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine, par son mandat de Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine du Québec (CRETAU), est heureux de s’associer avec l’équipe de Simone Valle de Souza, professeure au du Michigan State University. En plus de participer à la conception du questionnaire, AU/LAB est responsable de la diffusion de celui-ci et des résultats de la recherche, dans l’espace francophone, le Québec et le Canada.  

La filière urbaine de production de légumes feuilles en environnement contrôlé a débuté au Canada autour des années 2010. Produits principalement dans des fermes en intérieur avec éclairage artificielle, ce type de production se retrouve également en serre. En 2020, au Canada, nous recensions 17 de ces fermes produisant des légumes feuilles dans des structures bâties, et 22 les produisant dans des conteneurs agricoles.  

Les études menées par Adeline Cohen à AU/LAB montrent que pour ces fermes, la main d’œuvre est l’un des postes de dépenses les plus importants et représente entre 35 % et 55 % des coûts variables de l’entreprise. Selon elle, « à mesure que les fermes se développent, elles doivent faire divers choix en matière de personnel et d’automatisation pour assurer leur succès. Ces choix varient en fonction de la taille de la ferme, car les petits agriculteurs envisageront la main d’œuvre très différemment des plus grandes fermes. Comprendre les pratiques de l’industrie dans sa diversité peut soutenir de telles décisions ».  

C’est ce que propose d’étudier l’équipe de Simone Valle de Souza, de l’Université du Michigan, à travers cette enquête. En encourageant la participation anonyme d’un maximum de fermes, l’étude cherche à obtenir une représentation la plus fiable possible des besoins en main d’œuvre selon la taille de la production. Ultimement, l’étude modélisera ces variables pour déterminer des modèles optimaux entre main d’œuvre et taille d’exploitation, tout en prenant compte de divers choix d’automatisation. En outre, l’étude informera les décideurs politiques et le secteur de l’éducation sur les compétences nécessaires dans l’industrie, ainsi que sur les opportunités d’emploi qualifié et non qualifié. 

Cette recherche s’insère dans les recherches menées depuis 2 ans par AULAB sur les fermes en environnement contrôlé.  

Nous invitons les entreprises agricoles urbaines concernées à compléter le sondage d’environ 20 minutes en cliquant sur le lien suivant : https://bit.ly/3GQj6Sp

Pour toute question, veuillez contacter Adeline Cohen, coordinatrice de la recherche et de l’accompagnement économique

adeline.cohen@au-lab.ca 

 

Sources :
Portrait filière : états des lieux de la production maraîchage urbaine en intérieur au Québec, Canada et dans le monde. Cohen, A. et E. Duchemin. (2021). Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine/ Laboratoire sur l’agriculture urbaine.
Fiche économique : production maraîchage urbaine en intérieur dans une structure bâtie. Cohen, A., et E. Duchemin. (2021). Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine/ Laboratoire sur l’agriculture urbaine.

Share