En BD, l’importance des potagers pour l’alimentation et la transformation de la ville

Eric Duchemin, directeur scientifique de AU/LAB, vient de participer à la publication d’une courte bande-dessinée sur l’importance des potagers pour l’alimentation et la transformation de la ville. Avec l’illustratrice Mélika Bazin, celui-ci livre dans le cadre de cette bande dessinée les résultats d’une recherche de 4 ans sur les potagers qu’il a mené en collaboration avec Nathan McClintock (INRS) Hien Pham (UQAM).

Le reportage BD Agriculture urbaine, une tomate à la fois est le récit de cette recherche réalisée dans la région de Montréal. Vous y découvrirez l’importance que ceux-ci représentent pour l’alimentation, pour la ville, mais aussi pour les jardiniers et jardinières.

Dans les pays industrialisés, l’agriculture urbaine se positionne à la croisée de mouvements pour un changement du système alimentaire globalisé, pour le développement d’une nouvelle fonction alimentaire de nos villes ou encore pour la défense d’une justice sociale, environnementale et alimentaire. La grande diversité des initiatives d’agriculture urbaine en fait un vaste champ d’études dont les enjeux continuent d’être appréhendés.

Depuis quelques années, l’agriculture urbaine suscite un intérêt croissant pour les politiques publiques, mais aussi pour la recherche. Par contre, les potagers domestiques restent encore fortement délaissés par cette dernière, malgré qu’ils représentent la forme la plus présente dans les villes. La recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux, finalisée en 2021, visait à éclairer l’apport de ceux-ci autant dans la lutte à l’insécurité alimentaire, que pour la transition écologique et la résilience des villes.

Pour lire la BD Agriculture urbaine, une tomate à la fois : https://agriurbain.hypotheses.org/5147

Share