AU/LAB est partenaire de l’un des 4 projets finalistes de la deuxième édition de Réinventer Montréal

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine est heureux d’apporter son expertise à GI QuoVadis et les dizaines de partenaires regroupés par Natalie Voland, Présidente de GI Quo Vadis, autour du projet TRANSITIONS. Ce projet est l’un des 4 projets finalistes sélectionnés par la ville de Montréal pour le développement du 4000 Saint-Patrick dans le cadre de la deuxième édition de Réinventer Montréal.

Bâtiment et terrain industriels à revaloriser, le 4000 Saint-Patrick se trouve en plein cœur du secteur industriel Cabot de l’arrondissement Le Sud-Ouest à Montréal.

L’équipe de TRANSITIONS voit dans le 4000 St-Patrick beaucoup plus qu’un projet immobilier. Il s’agit d’un lieu pouvant donner naissance à une communauté vivante et agile, inspirante pour tous les acteurs en économie circulaire du monde, désirant créer des milieux évolutifs et résilients. TRANSITIONS possède tous les ingrédients pour devenir le moteur d’une économie résiliente et d’une croissance soutenable pour la Métropole, supportant ainsi les efforts de transition écologique de cette dernière.

AU/LAB apporte son expertise acquise depuis plus de 10 ans en agriculture urbaine et, plus précisément, sur les modèles socioéconomiques pour le développement de projet alimentaire sur le site. Il y apporte aussi sa vision pour le développement de Hub d’agriculture urbaine, tel que transposé dans la Centrale Agricole dont AU/LAB est l‘initiateur et le fondateur. Pour AU/LAB, les prochains mois, qui serviront au dépôt du projet final, permettront de peaufiner le concept d’économie circulaire agricole urbain, amorcé dans le cadre de Montréal en commun.

Réinventer Montréal s’inscrit dans le programme Reinventing Cities de l’initiative du Cities Climate Leadership (C40), un réseau mondial de 97 grandes villes engagées dans le développement et la mise en place de mesures politiques et de programmes visant à réduire significativement les gaz à effet de serre (GES) et les risques climatiques, à laquelle Montréal est membre avec 96 autres villes dans le monde.

Share