CRETAU 2017-2020 – trois années au service du développement des entreprises agricoles urbaines du Québec

Le CRETAU, dont AU/LAB est le mandataire, publie un bilan de ses premiers trois ans d’existence, Bilan 2017-2020 – un premier mandat, trois années au service du développement des entreprises agricoles urbaines du Québec. Cela fait déjà 3 ans que le Carrefour de recherche d’expertise et de transfert en agriculture urbaine a été mis sur pied. Durant ce premier mandat, l’équipe du CRETAU a mené le large chantier afin de concevoir et structurer un premier carrefour sur l’agriculture urbaine. Une structure innovante, inexistante au niveau international. Une structure qui est tranquillement devenue une référence dans le domaine, tout en montrant l’innovation québécoise en agriculture urbaine.

Il est impressionnant de voir tout le travail accompli, par les nombreux projets de recherches, d’accompagnement et de transfert réalisés au bénéfice du développement des entreprises agricoles urbaines. Cette structure a permis de développer une vitrine sur l’agriculture urbaine commerciale qui lui prévaut d’une visibilité nationale et internationale et qui en fait aujourd’hui le plus grand centre d’innovation en agriculture urbaine au monde.

Merci à nos nombreux partenaires d’avoir été des visionnaires dans le cadre de ce projet ambitieux et innovant, dont le MAPAQ avec sa stratégie sur l’agriculture urbaine dans laquelle le CRETAU s’inscrit, l’Université du Québec à Montréal qui supporte le CRETAU et l’agriculture urbaine depuis la création du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD) en 2007, qui a donné naissance au Laboratoire sur l’agriculture urbaine, le mandataire du CRETAU. On ne peut passer sous silence l’implication de la Ville  de Montréal et du Palais des congrès de Montréal qui ont su soutenir le CRETAU et ses actions au fil des trois ans, dont avec la ferme expérimentale sur le toit du Palais des congrès de Montréal, la plus grande plateforme de recherche en agriculture urbaine,  et de nombreux autres projets réalisés durant ce mandat ou à venir.

Un grand merci aussi aux producteur(trice)s agricoles urbain(e)s qui ont été ouvert(e)s depuis le début et participatif en collaborant avec nous au développement et à la reconnaissance du milieu. Au bout de trois ans, le bilan présenté montre que l’équipe du CRETAU a su relever avec brio le défi qui lui a été lancé.

Pour consulter le bilan :  Bilan 2017-2020 – un premier mandat, trois années au service du développement des entreprises agricoles urbaines du Québec

Share