Formation : Comment partir une ferme urbaine

Développement d’une entreprise agroalimentaire urbaine

Vous réfléchissez à un projet de production agricole urbain ou vous désirez transformer, valoriser ou mettre en marché des produits issus de l’agriculture urbaine ou périurbaine? Vous avez besoin d’un coup de pouce pour aller un peu plus loin ?

Dans le cadre de son mandat de Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU), Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) est heureux d’offrir une formation sur le développement d’une entreprise agroalimentaire urbaine.

La formation de démarrage d’entreprises agroalimentaires urbaines s’inscrit dans la mission du CRETEAU d’assurer le développement des entreprises agricoles urbaines au Québec.

La formation est accompagnée par une équipe de formateurs et formatrices qui ont plus de 10 ans d’expertise en agriculture urbaine, dont dans la création de fermes maraîchères ou de ruchers sur toit, de serres en ville et dans l’accompagnement d’entreprises agricoles urbaines. Des entrepreneurs.es viendront aussi partager leur expérience.

Frais d’inscription : 20$ pour la matinée, 50$ pour la journée complète (incluant le lunch) (23$ et 57,49$ avec les taxes)
Nombre maximal d’inscrits.es : 40
Lieu de formation :

  • La Centrale Agricole, 1401 Legendre ouest, Montréal
  • Lieu à déterminer pour Québec

Date :

  • 22 février à Montréal
  • 7 mars à Québec

Pour s’inscrire : https://fr.surveymonkey.com/r/RM2JKX2

La Centrale Agricole où se déroule la formation de Montréal est une coopérative de producteurs urbains. Elle soutenue par :

 


PLAN DE FORMATION

Introduction à l’entrepreneuriat agricole urbain (22 Février à Montréal et 7 mars à Québec)

  • 8h45 – Accueil
  • 9h- 10h20 – Agriculture urbaine commerciale au Québec, état de la situation (filière émergente, modèle d’affaire, réglementation)
    Cette séance permettra de faire un tour d’horizon des projets en agriculture urbaine au Québec. Il permettra de voir les filières émergentes, les modèles d’affaires et la réglementation en ce qui concerne la mise en place d’une exploitation agricoles urbaines.
  • 10h40 – 12h – Entrepreneurs d’entreprises agricoles urbaines (panel)
    Cette séance permettra aux participants.es de rencontrer des entrepreneurs.es agricoles qui ont su innover en affaire en mettant en place des entreprises de production au cœur de la ville. Elle permettra de discuter de leur(s) projet(s) avec des personnes ayant déjà franchi les étapes de mise en œuvre d’une entreprise agricole urbaine.

En option

Diner

  • 13h30 – 16h30 Valider son projet d’entreprise, pour aller plus loin (Atelier avec accompagnement)
    Cette dernière séance permettra de réaliser une session de travail, en présence de professionnels.les qui guideront les participants.es dans la vision de leur projet. Cette activité mettra les participants en réflexion et en dialogue afin d’identifier ses aspirations (écologiques et sociales) et le potentiel sociétal et de développement personnel de son projet.

 

ORGANISMES DE FORMATION

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) est un espace de recherche, de formation, d’innovation et d’intervention permettant la collaboration entre professionnels(les), citoyens(nes), chercheurs(es), décideurs et entrepreneurs sur le thème de l’agriculture urbaine, de l’alimentation et de l’urbanisme. Organisme à but non lucratif, le laboratoire est un lieu d’action et de réflexion national et international. S’appuyant sur une large expertise et plus de 10 ans d’expérience, AU/LAB assure l’émergence de propositions, d’initiatives et d’entreprises portant autant sur la production et la transformation que sur la distribution et la mise en marché de l’agriculture urbaine. AU/LAB agit dans une perspective de participation au développement d’un système alimentaire urbain, d’un urbanisme viable et d’une économie circulaire au sein des villes.

Le Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU) soutient l’acquisition de connaissances technico-économiques en agriculture urbaine commerciale. Le CRETAU réalise des projets de recherche fondamentale et appliquée, et développe des expertises pour favoriser l’émergence de pratiques innovantes au bénéfice des acteurs socio-économiques du Québec. Le CRETAU développe une agriculture urbaine commerciale pérenne, respectueuse de l’environnement et arrimée aux besoins de la société québécoise. Il est reconnu comme la référence nationale et internationale en développement et transfert de connaissances sur l’agriculture urbaine commerciale.

 

FORMATEURS – ACCOMPAGNATEURS

  • Marie-Josée Vézina, Agronome, Coordonnatrice recherche et accompagnement agronomique, Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine
    Titulaire d’un baccalauréat en agronomie de l’Université McGill, Marie-Josée a travaillé auprès des producteurs maraîchers et de grandes cultures de la Montérégie.  Au cours de sa carrière, elle a également participé à de nombreux projets en lien avec ses sujets de prédilection que sont l’entomologie, l’agriculture biologique et la production maraîchère sous abris. Elle s’intéresse à l’agriculture urbaine depuis quelques années notamment pour ses nombreux défis quant à la recherche agronomique mais également à cause du rôle que pourront jouer les villes de demain dans l’accès à une alimentation de qualité pour tous.
  • Jean-Philippe Vermette, Directeur intervention et politique publiques du Laboratoire sur l’agriculture urbaine et du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine
    Titulaire d’une maitrise en sciences de l’environnement de l’UQAM, Jean-Philippe Vermette a participé activement à la création de nombreux groupes, comités et coalitions entre les murs de l’université comme à l’extérieur en plus de siéger sur un nombre respectable d’instances administratives, d’ONG, de tables et de conseils. Agriculteur urbain de corps, d’esprit et de passion, il s’intéresse à l’éthique environnementale, à l’institutionnalisation des enjeux environnementaux et à l’alimentation sous toutes ses formes.
  • Eric Duchemin, Directeur scientifique et formation du Laboratoire sur l’agriculture urbaine et du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine.
    Depuis plus de 10 ans, il mène des recherches interdisciplinaires sur les enjeux autour de l’agriculture urbaine, afin de documenter ce mouvement social sous toute ses formes, dont les exploitations agricoles urbaines. Il coordonne, entre autres, le projet de recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux, les installations de recherche de AU/LAB. Spécialiste reconnue internationalement, il est amené à animer des formations, à participer à des comités et à des recherches ou des projets d’interventions à l’international, particulièrement en France, en Belgique et aux États-Unis.
  • Anne-Marie Bernier, conseillère scientifique, Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine
    Anne-Marie Bernier est titulaire d’un baccalauréat en sciences biologiques et d’une maîtrise en sciences de l’environnement. Que ce soit à Paris dans le cadre de son mémoire de maîtrise ou à Montréal pour la réalisation d’un ouvrage sur les plantes grimpantes ou encore comme apprentie-apicultrice sur les toits, son terrain de recherche et d’intervention est résolument le milieu urbain. En plus d’avoir occupé le poste de responsable du verdissement et de l’agriculture urbaine au sein d’un organisme dans le centre-ville de Montréal, Anne-Marie cumule des expériences professionnelles en recherche, en gestion de projets, en coordination d’équipe et en animation de formations.
  • Camille Huot, Directrice adjointe, Laboratoire sur l’agriculture urbaine et du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine
    Camille Huot est titulaire d’un baccalauréat en communication et d’une maîtrise en gestion de projet. Son expérience de formatrice agricole au Honduras il y a quelques années lui a fait constater la  fragilité des écosystèmes et l’importance des pratiques agricoles durables. Depuis, sa curiosité débordante pour l’agriculture et les pratiques durables l’a amené à vivre diverses expériences  internationales afin d’apprendre davantage sur les fermes verticales, l’économie circulaire, la biodynamie, l’agriculture de précision, etc.  Elle cumule des expériences professionnelles variées telles que  chargée de projet, formatrice, gestionnaire de communautés, etc.

 

Share