Une première politique montréalaise d’agriculture urbaine adoptée par l’arrondissement Rivières-des-Prairies-Pointes-aux-Trembles

AU/LAB est fier d’avoir participé au dévoilement de la première Politique d’agriculture urbaine de Montréal, soit celle de l’arrondissement Rivières-des-Prairies-Pointes-aux-Trembles. Est-ce un début de la mise en place de politiques dans chacune des arrondissements de Montréal ? « Le laboratoire sur l’agriculture urbaine est fier d’avoir contribuer à la réalisation de cette politique d’agriculture urbaine à la fois ambitieuse et rassembleuse. Interpellant les différentes parties prenantes de l’agriculture urbaine, nous sommes confiants que RdP-PaT atteindra la cible du 30 hectares en 2030. Nous avons en effet découvert en RdP-PaT un territoire remplis d’opportunités, des citoyennes et citoyens engagés et passionnés par le jardinage et une volonté des acteurs communautaires, privés et municipaux se retrousser les manches et relever le défi. C’est avec beaucoup d’intérêt que nous suivrons leur travaux au cours des dix prochaines années. » commente Jean-Philippe Vermette, directeur interventions politiques publiques du Laboratoire sur l’agriculture urbaine.

C’est en présence de la mairesse de la Ville de Montréal, madame Valérie Plante, que la mairesse de l’arrondissement, madame Caroline Bourgeois et les membres du conseil d’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles ont présenté, le 3 décembre, la première Politique d’agriculture urbaine à Montréal qui présente une vision ambitieuse de la valorisation du territoire et du développement de projets collectifs au bénéfice des générations futures. Cette Politique d’agriculture urbaine s’exprime à travers l’objectif 30-2030, soit 30 hectares du territoire de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles qui porteront le sceau de l’agriculture urbaine en 2030. Portée par cette vision, l’arrondissement sera en mesure de se positionner comme un acteur de changement et d’innovation pour sa communauté et l’ensemble de l’agglomération de Montréal.

Pour la mairesse de Montréal, Valérie Plante, « Le milieu de l’agriculture urbaine est en pleine ébullition à Montréal. Plusieurs projets prennent vie et contribuent au dynamisme économique et social de la ville. La nouvelle Politique d’agriculture urbaine adoptée par Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles nous permettra certainement de nous distinguer encore davantage. Je suis certaine qu’elle donnera à l’agriculture urbaine l’élan nécessaire pour se déployer efficacement dans l’est de Montréal », a souligné

« Nous sommes fiers de présenter la première Politique d’agriculture urbaine à Montréal. Celle-ci démontre notre engagement concret à faciliter l’accès à une alimentation durable pour tous les citoyens. La vision 30-2030 se conjugue admirablement aux spécificités de notre vaste territoire bordé d’eau et d’espaces verts. Sa portée est en cohérence avec notre  patrimoine historique et nos plans d’action en saines habitudes de vie et en développement durable » déclare quant à elle la mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois.

La Politique d’agriculture urbaine intègre les besoins, les habitudes et les enjeux identifiés lors des consultations réalisées en 2018, auxquelles ont participé 644 citoyens. Les résultats s’articulent autour de cinq grandes orientations pour lesquelles des actions concrètes seront mises de l’avant pour répondre à l’objectif 30-2030 :

  • Préserver et mettre en valeur les éléments agricoles patrimoniaux
  • Favoriser et faciliter une diversité de projets citoyens
  • Soutenir et appuyer les projets communautaires sur le territoire
  • Créer un cadre qui soutient les initiatives innovantes du secteur privé et institutionnel
  • Mobiliser l’ensemble des acteurs autour de la vision 30-2030

Rappelons que la Politique d’agriculture urbaine de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles est le fruit d’un travail de concertation entamé en 2017 entre l’arrondissement et les acteurs institutionnels, communautaires, municipaux et citoyens du milieu.

Pour consulter la Politique d’agriculture urbaine, cliquez ici.

Share