Les rapports annuels 2018-2019 de AU/LAB, du CRETAU et de Vignes en ville sont disponibles en ligne!

L’année 2018-2019 a été une année chargée pour les membres de l’équipe du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert sur l’agriculture urbaine (CRETAU) et de Vignes en ville, notamment par les nombreuses activités d’accompagnement, de recherche, de formations, d’expertise et de transfert des connaissances dans le domaine de l’agriculture urbaine.

Durant la rédaction du rapport annuel 2018-2019, nous avons constaté que l’équipe a su répondre à l’objectif établi par son conseil d’administration, soit « par des recherches, de l’accompagnement de projets d’intervention et des projets d’éducation et de sensibilisation, AU/LAB a pour mission de documenter le mouvement de l’agriculture urbaine et de transformer la ville. » Le Laboratoire s’est beaucoup développé durant les deux dernières années. Il reste maintenant à le consolider, tout en conservant ce qui le démarque – implication sociale, transfert des connaissances – et en poursuivant l’innovation qui le caractérise, en plus de continuer à mener des projets de recherche avec leurs partenaires, dont les résultats sont mobilisables pour la communauté de l’agriculture urbaine et au-delà.

L’année 2018 fut la deuxième du CRETAU, un mandat du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, avec l’Université du Québec à Montréal, la Ville de Montréal et le Palais des congrès de Montréal comme partenaires fondateurs. Cette année a permis le développement de la notoriété du CRETAU sur l’ensemble du Québec, de consolider ses liens auprès des producteur(rice)s agricoles urbain(e)s et de mettre sur pied les premiers outils de transfert. De plus, l’équipe a fait de nombreuses rencontres de maillage avec une multitude d’institutions, de promoteurs immobiliers, d’acteurs et actrices de terrain, etc.

Sept projets de recherches agronomiques et plus de quatre projets de développement de recherche sur l’agriculture urbaine commerciale ont été réalisés en 2018 – écopâturage, étude de préfaisabilité économique sur les serres urbaines, répertoire des entreprises agricoles urbaines – en plus de nombreuses activités de transfert des connaissances.

L’année 2018 fut une année d’expansion pour Vignes en ville, avec notamment trois vignobles permanents avec près de 300 vignes, soit au Campus SAQ, sur les toits du Palais des congrès de Montréal et de l’ITHQ, et un vignoble éphémère à la Station F-MR. Le projet Vignes en ville a permis l’élaboration de projets de recherche sur les vignes urbaines. Il a aussi connu une plus grande visibilité citoyenne grâce à ses ateliers, conférences et visites de ses différents vignobles, ainsi qu’à sa présence grandissante dans les réseaux sociaux et les médias.

Share