AULAB s’illustre au prix Novae 2019

Vignes en ville, du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), est récipiendaire d’un prix Novae 2019. Il est l’un des les 20 meilleurs projets à impact de l’année sélectionné par un jury.

Depuis 2014, Novae recherche les 20 champions et championnes de l’innovation d’affaires à impact. Ceux qui, chaque jour, inventent et bâtissent la nouvelle économie québécoise du XXIe siècle. Ce prix met de l’avant les défricheurs et innovateurs de l’économie positive et engagée qui seront de véritables modèles à suivre pour toute organisation qui veut innover !

Vignes en ville, porté par Véronique Lemieux, verdit les toits de la ville par la production de raisins, tout en explorant aussi de nouvelles voies de revalorisation du verre de bouteille, qui est encore aujourd’hui enfoui. Mené depuis 2018 en collaboration avec la SAQ, Vignes en ville compte plus de 250 pieds de vigne sur deux toits institutionnels (ITHQ et Palais des congrès de Montréal) et dans l’aménagement du nouveau campus SAQ. Le projet a permis de revaloriser près de 11 000 bouteilles de vin sous forme de verre broyé intégré au substrat et en tant que paillis. Le projet, qui se déploiera sur de nouveaux sites dans les prochaines années, vinifiera sa première cuvée en 2020. Ce projet est aussi, pour AULAB, un projet de recherche sur le comportement des vignes rustiques en milieu urbain. Bravo, Véronique !

Les prix Novea 2019, ont aussi récompensé le projet Les jardins des patriotes. Ce projet fondé par Karine Lévesques, une collaboratrice de AULAB. Co-portés par plusieurs organismes du quartier Saint-Michel, à Montréal, les Jardins des Patriotes sont des zones de culture maraîchère et de sensibilisation environnementale sur le terrain de l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau. Outre les bénéfices éducatifs liés à cette utilisation originale d’un espace vacant d’une école – quelque 350 jeunes profitent de ces activités d’agriculture urbaine -, la vente à bas prix de tous ces fruits et légumes permet aussi de répondre à la crise alimentaire du quartier et de contribuer à une bonne santé des citoyens du quartier. Bravo, Karine !

Share