AULAB et Coop Carbone feront une étude de préfaisabilité pour le développement d’un complexe de serres urbaines multifonctionnelles

La Coop Carbone et le Laboratoire sur l’agriculture urbaine exploreront la possibilité d’implanter un complexe de serres urbaines multifonctionnelles au sud du complexe environnemental Saint-Michel. Ce projet se construit en partenariat avec la centrale Biomont et ses partenaires, Eolectric, Fondaction CSN et Groupe Valeco. Ce complexe de serre serait un modèle de développement durable et une nouvelle signature pour Montréal.

D’un point de vue environnemental, le complexe de serre utiliserait les rejets thermiques de la centrale Biomont. Cette centrale produit de l’électricité à partir du biogaz provenant de l’ancien centre d’enfouissement de la carrière Miron. Des calculs préliminaires sur base de la puissance disponible permettent d’envisager une surface de serre très significative (analyse préliminaire allant jusqu’à 400 000p2). De plus, la production issue du complexe de serre se ferait en régie hydroponique sans utilisation de pesticides et herbicides et l’ensemble des rejets du complexe serait valorisé (recyclage des eaux, compostage des résidus verts, etc).

D’un point de vue économique, le complexe de serre serait opéré par une coopérative ou un OBNL et l’un de ses objectifs serait d’être un moteur de création d’emploi. Bien que plusieurs opérations seraient automatisés, la culture sous serre nécessite des ouvriers.

Finalement, d’un point de vue social, une partie du complexe de serre serait réservée à fins éducatives. En effet, ce complexe pourrait être à la fois une vitrine technologique, scientifique et de formation unique au Canada. Son ancrage dans le quartier St-Michel serait également une priorité. On peut y imaginer un plateau d’insertion socioprofessionelle, une section communautaire dédié aux organismes locaux afin d’y cultiver une partie de leur production, une partie des récoltes soit remise aux banques alimentaires du quartier, etc.