Agriculture Montréal devient Cultive ta ville et s’ouvre à l’ensemble du Québec !

Ce lundi 4 juin, après 6 ans d’existence, le site Agriculture Montréal officialise sa transformation en Cultive ta ville, devenant ainsi une plateforme cartographiant les initiatives de potagers et de fermes urbaines sur l’ensemble du Québec. De nombreuses initiatives à Gatineau, Québec, Victoriaville, Rimouski et même un jardin pédagogique aux Îles-de-la-Madeleine s’y trouvent déjà. Venez les découvrir et ajoutez la vôtre !

Pour Éric Duchemin, directeur scientifique et formation au Laboratoire et idéateur de la plateforme, « le mouvement de l’agriculture urbaine dépasse largement les grands centres urbains et on trouve maintenant des initiatives sur l’ensemble du territoire québécois et Cultive ta ville vient souligner cela. Du petit jardin sur un balcon à la ferme sur un toit, en passant par les jardins communautaires et collectifs, la pratique de l’agriculture urbaine n’aura jamais été aussi effervescente! »

«Le développement de l’agriculture urbaine est l’une des pistes de travail identifiées dans la Politique bioalimentaire pour renforcer la synergie entre les territoires et le secteur bioalimentaire », souligne M Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). « Des initiatives comme celle du Laboratoire sur l’agriculture urbaine permettent de sensibiliser les consommateurs aux réalités de l’agriculture et à la façon dont sont produits les aliments qui se trouvent dans leur assiette. Cela contribue certainement à stimuler l’intérêt des consommateurs pour l’agriculture de proximité et l’achat local. »

Pour Éric Duchemin qui est aussi professeur associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal, cet outil se révèle novateur tant par la richesse des options et des ressources disponibles, mais aussi (et surtout) du fait qu’il documente le dynamisme du mouvement de l’agriculture urbaine grâce à un processus de science citoyenne, où les agricultrices et les agriculteurs urbains inscrivent eux-mêmes leur projet. Lieu de ressources, le site permet également aux néophytes, comme aux plus expérimentés, de s’inspirer et d’aller plus loin dans leur pratique.

Déjà, les villes de Montréal et de Gatineau ont embarqué en devenant partenaires du portail, gage du soutien accordé à toutes les initiatives (individuelles, collectives, pédagogiques, institutionnelles, communautaires …) en agriculture urbaine sur leur territoire. D’autres villes sont déjà intéressées à former un premier réseau québécois de villes favorables à l’agriculture urbaine. En effet, la cartographie interactive permet de connecter ces initiatives entre elles et de donner de la visibilité à un mouvement citoyen en constante évolution. Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, « est fière de s’associer au projet Cultive ta ville, une initiative qui met en valeur les réalisations des citoyens et des organismes. Avec ses nombreux plans d’eau, ses parcs et espaces verts, l’accès à la nature et au plein air est une partie fondamentale de l’identité de Gatineau. L’agriculture urbaine est une façon additionnelle de cultiver ce rapport à la nature, en plus de générer de nombreuses retombées positives au plan social, environnemental et économique ».

De belles paroles, encourageant le développement de Cultive ta ville dans de nombreuses autres villes et municipalités du Québec et célébrant ainsi la promotion d’un patrimoine agricole régional et d’un système agroalimentaire durable. N’hésitez pas à inscrire votre initiative, où qu’elle soit au Québec.

Cultive ta ville a été développée par le Laboratoire sur l’agriculture urbaine de Montréal (AU/LAB) grâce à une aide financière du MAPAQ dans le cadre de l’entente Canada-Québec concernant Cultivons l’avenir 2. Elle a su aussi compter sur l’équipe de Bon Melon pour développer un site répondant aux normes web actuelles, mais offrant aussi de nombreuses possibilités de développement qui viendront dans les prochains mois…

Share