L’argent pousse… dans le potager

Après un hiver où l’explosion des prix du chou-fleur et du céleri ont fait les manchettes, les consommateurs pourraient réduire leur facture d’épicerie en faisant pousser leurs propres fruits et légumes. Mais pour rentabiliser son potager, il faut jardiner de façon stratégique, en misant sur les fruits et légumes les plus productifs et les plus coûteux.

Pour continuer la lecture : http://affaires.lapresse.ca/finances-personnelles/consommation/201605/04/01-4977967-largent-pousse-dans-le-potager.php

Share